14 décembre 2009

Emballement médiatique autour de la grippe A: « Les gens sont confus. »

DSC03957Une couverture médiatique qui dessert la campagne de vaccination. En matière de grippe A-H1N1, on entend tout et son contraire. Carole Labbe, médecin, tente de nous éclairer. Reportage dans un centre de vaccination cannois.

 

Au 74, rue Georges Clémenceau à Cannes, dans une petite pièce aux murs bleus, les esprits s'échauffent. Depuis le 30 novembre, le service de Direction Hygiène et Santé cannois est devenu le deuxième centre de vaccination de la ville - le premier se situe au stade Pierre de Coubertin dans le quartier de la Bocca.

L'attente est longue pour obtenir la piqure tant controversée. « Il faut avoir reçu le bon de vaccination chez soi, se déplacer jusqu'au centre, remplir des formulaires, faire la queue, et ensuite seulement, on nous accorde un entretien ! » Liste jean-Pierre, 67 ans, las de patienter.

Dans la salle d'attente, la tension est palpable. Carole Labbe, responsable du centre déplore que « l'emballement médiatique auquel on a assisté ait totalement desservi la campagne de vaccination. Résultat: les gens sont confus, ils se posent énormément de questions. Notre travail consiste aussi à les éclairer. »

L'équipe médicale du centre, composée de médecins, infirmiers, étudiants infirmiers, internes, tous réquisitionnés par l'État, doit informer les personnes qui se rendent au centre. « Nous leur expliquons l'intérêt du vaccin mais de la manière la plus neutre possible. Leur décision doit provenir de leur libre choix. » Même si le docteur Labbe confesse que « jusqu'à présent, après un entretien, personne n'a refusé de se faire piquer. »

Objectif gouvernemental: 70% de la population française doit se faire vacciner

Depuis quelques semaines, l'équipe médicale assiste à « une montée en puissance » du nombre de personnes se rendant au centre. « Hier nous avons vacciner plus de 350 personnes en une journée. Normalement un centre doit couvrir 100 000 habitants, nous nous sommes à plus de 160 000. » , explique la responsable du centre. « Mais avec l'extension des plages horaires, on arrive à gérer le flux. »

En effet, depuis peu, le centre est ouvert le dimanche de 10h à 18h. Une décision du ministère de l'intérieur. Avec 94 millions de doses de vaccin commandés par la ministre de la santé et des sports, il fallait bien que Brice Hortefeux viennent en aide à sa collègue. Et tout le gouvernement s'applique à aider madame Bachelot. Luc Chatêl prie les parents de faire vacciner leurs enfants, François Fillon s'engage à « doper la vaccination en zone urbaine »... Objectif: 70% de la population française doit de faire vacciner. La responsable du centre cannois approuve: « 70 %, c'est le chiffre qu'il faut pour juguler une pandémie. »

Pour l'instant un peu plus de 2 millions de français ont subit la piqure immunisante, ce chiffre devrait s'accroître de manière exponentielle. Carole Labbe confirme: « Jusqu'au 20 décembre, on ne va pas arrêter. Et puis, avec les fêtes ça se calmera. Ensuite viendra le temps des rappels. »

Une maladie polémique, un vaccin controversé, des avis qui divergent

Le docteur Labbe parle « d'emballement médiatique ». Il est vrai que depuis le début de l'année le nombre d'article consacré à la maladie est incalculable. La grippe A: bénigne ou mortelle? Le vaccin: dangereux ou sans risque? On assiste à une véritable guerre des chiffres. Chacun y va de son pronostique. « Un médecin généraliste va conseiller à une patiente de se faire vacciner. Cette même patiente sera découragée par son gynécologue. Les gens sont perdus. » explique Carole Labbe. Elle, conseille de se faire vacciner, « mais pour les bonnes raisons. » Le médecin souhaite rappeler qu'en matière de vaccination le risque zéro n'existe pas, « mais pour l'instant très peu de personnes ont contractaient des effets secondaires dûs à la piqure. »

Horaires des centres de vaccination cannois

Lundi, Mardi, Jeudi: ouverture de 12 heures à 20 heures.

Mercredi: ouverture de 8 heures à 12 heures et de 14 heures à 18 heures.

Vendredi, Samedi, Dimanche: ouverture de 10 heures à 18 heures

Posté par ManonRoyer à 18:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires sur Emballement médiatique autour de la grippe A: « Les gens sont confus. »

Poster un commentaire